Visiter des sentiers d’une nature préservée durant une randonnée à Cuba

Visiter des sentiers d’une nature préservée durant une randonnée à Cuba

Avec des altitudes très variées, Cuba est un véritable paradis pour les amoureux de randonnée en tout genre. Durant leur séjour, ils auront de quoi faire de leurs aventures grâce à la découverte de la grande biodiversité de l’île. Cette escapade est surtout recommandée à tous ceux qui rêvent de côtoyer la nature de manière originale.

L’intérêt de choisir Cuba comme destination de randonnée

Cuba possède plusieurs réserves naturelles et de nombreux parcs où l’on peut s’aventurer pour observer la faune et la flore locales. Sa situation géographique a également contribué à son charme environnemental.

De plus, cette île caribéenne profite d’un climat tropical qui lui permet de bénéficier d’un paysage agrémenté d’une végétation luxuriante. L’archipel cubain possède une richesse naturelle hors du commun. Du point de vue de sa vaste biodiversité, il présente des écosystèmes uniques abritant une flore d’environ 11 000 espèces. La plupart d’entre elles sont des plantes supérieures avec plus de 50 % d’endémisme.

Il est ainsi évident que le pays représente environ 4 % de la végétation mondiale. Lors d’une randonnée à Cuba, les touristes vont aussi rencontrer plusieurs espèces de mammifères et d’oiseaux. Ils auront le privilège de les explorer en toute sécurité durant leur escapade au cœur de la nature cubaine.

Pourquoi s’adonner à une randonnée à travers la vallée de Viñales ?

Située au centre de la Sierra de las Órganos, la vallée de Viñales figure au classement du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle se démarque par son paysage à couper le souffle qui reste le plus surprenant de l’île. Sa visite est vivement recommandée le temps d’un voyage à cuba en groupe ou en solo.

Son paysage est parsemé de falaises calcaires appelées « mogotes ». Ces dernières constituent un magnifique terrain de jeu pour les randonnées, le vélo, l’équitation et le spéleotourisme. Cette aventure est surtout placée sous le signe de la diversité.

Entre réserves écologiques, mogotes et cultures de tabac, Viñales propose aux touristes un voyage éclectique faisant de la randonnée à Cuba une découverte inoubliable. On y a balade à pied ou à cheval pour découvrir l’autre facette de l’île sous un autre angle. Cette vallée est une destination de choix pour les amoureux de la nature.

Découvrir l’Oriente durant une promenade à pied à l’est de Cuba

La partie orientale de Cuba semble plus préservée du tourisme de masse. Pourtant, la population de cette région propose à ses visiteurs un accueil chaleureux et convivial. En plus de cela, ils peuvent explorer une nature exubérante à l’occasion de cette escapade parce que cette localité recèle plusieurs richesses naturelles.

C’est ici que l’on peut explorer par exemple la première capitale de l’île, Santiago de Cuba, où repose Fidel Castro. Sa côte nord surprend avec ses plages désertes bordées d’eaux turquoise. Christophe Colomb a découvert ce lieu en 1492, lorsqu’il a accosté à l’époque la ville colorée de Baracoa. Les randonneurs auront le privilège d’explorer toutes ces merveilles durant leur escapade.

Afin de varier les plaisirs, ils peuvent faire un tour à la vallée de Jamal pour en savoir plus sur la culture de cacao. Sinon, une virée sur l’îlot préservé de Cayo Saetia est un incontournable pour s’évader autrement.

Traverser les montagnes de l’ouest et les sentiers de Sierra Maestra

Lors d’un voyage randonné à Cuba, l’exploration des montagnes de l’ouest peut garantir un dépaysement total. Cette échappée présente une opportunité permettant d’atteindre le sommet de l’île « Pico Turquino ». Les plus audacieux, quant à eux, vont s’adonner à des trekkings dans la Sierra Maestra et à Banao.

Ces sites sont des incontournables pour pratiquer ce genre d’activité de plein air. Au passage, une virée à la commanderie de Fidel Castro peut être programmée pendant le séjour. Il est à rappeler que le point de départ de cette visite est au cœur de la capitale, La Havane.

Ensuite, l’aventure se poursuit au travers des charmantes villes coloniales telles que Camagüey, Trinidad ou encore Santiago de Cuba. Ces endroits donnent l’impression de voyager dans le temps. Le parcours du parc Alturas de Banao fait aussi l’objet d’une expérience inédite. La découverte d’une campagne enchanteresse est aussi inoubliable.

Visiter la ville de Trinidad avant de poursuivre la randonnée à Cuba

La ville de Trinidad constitue une halte d’exception lors d’une randonnée entre amis ou en famille à Cuba. Cet endroit est chargé de culture et permet aux voyageurs de vivre pleinement une ambiance typiquement cubaine avec cocktails et concerts. Elle figure aussi au classement de l’UNESCO grâce à ses rues aux sols pavés et son architecture agrémentée de murs colorés.

Chaque bâtisse coloniale sur place est bien conservée afin d’offrir l’impression que le temps s’est arrêté. Ici, les musées ne manquent pas et il y en a pour tous les goûts : archéologie, art colonial, romantisme, etc. Trinidad accueillait autrefois les plus riches propriétaires de champs de canne à sucre.

On peut encore y constater durant le séjour quelques vestiges garantissant l’authenticité de la ville. Pour plus de sensation, la visite des ruines de San Ambrosio de los Destiladores est de mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.